Faire la dictée à partir du fichier audio

Texte de JMG. Le Clézio, Les bergers.

Est  donné le mot suivant : Gaspar

Corrigé de la dictée 

Corrigé

Texte de JMG. Le Clézio, Les bergers.

« Les ravins devenaient plus étroits, bordés par des buissons épineux. Les moutons laissaient sur leur passage des touffes de poils noirs. Gaspar déchirait ses vêtements aux branches. Ses mains saignaient, mais le vent chaud arrêtait le sang tout de suite ; les enfants escaladaient les collines sans fatigue, mais Gaspar tomba plusieurs fois en glissant sur les cailloux. »

Les principales difficultés :

–         le temps dominant est l’imparfait : c’est une chance car les terminaisons de ce temps sont très simples et surtout régulières : ais, ais, ait, ions, iez, aient. Il vous suffit de faire attention au sujet du verbe et donc à la personne auquel il est conjugué : les ravins devenaient, Gaspar déchirait, ses mains saignaient…

–         étroits, bordés sont deux adjectifs qui qualifient les ravins. Or ce mot est ici au masculin pluriel donc étroits et bordés s’accordent avec lui. Même chose pour noirs qui s’accorde avec poils, masculin pluriel (et non pas avec touffes : se demander ce qui est noir).

–         leur passage reste au singulier : si les moutons sont nombreux à passer en revanche le passage est unique pour chacun d’eux. C’est le passage des moutons donc leur passage.

o       Accord de « leur » : Pour appliquer correctement la règle, se demander combien de choses possèdent ceux qui possèdent: chaque mouton n’ayant qu’un passage, leur passage est au singulier ; si en revanche on parlait des pattes des moutons, ceux-ci ayant chacun plusieurs pattes, on écrirait leurs pattes.

–         ses vêtements, ses mains : c’est k’adjectif possessif qui est employé ici car ce sont les vêtements de Gaspar et les mains de Gaspar.

–         en glissant : le gérondif s’écrit toujours –ant.

–         tomba est le seul verbe au passé simple. Pour les verbes du premier groupe dont l’infinitif fait –er, les terminaisons sont assez simples : ai, as, a, âmes, âtes, èrent.

–         cailloux prend un « x »au pluriel à la fin comme les mots suivants : chou, bijou, genou, joujou, pou…

–         sans fatigue : ne prend pas de « s » car on dit de la fatigue.

En savoir plus sur http://www.intellego.fr/soutien-scolaire-3eme/aide-scolaire-francais/dictee-brevet-2004-techno-le-clezio-corrige/8581#T6VEUv2TqZOjFAT5.99

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail