Texte de Laurent Gaudé, Le soleil des Scorta

Capture d’écran 2016-11-18 à 17.17.18

Capture d’écran 2016-11-18 à 17.17.33

Corrigé des questions brevet de français 2013

Toutes vos réponses devront être rédigées

1. « […] ce continent où les crasseux comme nous étaient les bienvenus. » (lignes 13-14)

a) De quel continent s’agit-il ? (0,5 point)

Réponse

Il s’agit du continent américain.

[collapse]

b) Qui est désigné par l’expression « les crasseux » ? Que pensez-vous de cette formulation ? (1 point)

Réponse

« Les crasseux » désignent les européens qui ont embarqué sur le paquebot pour émigrer aux Etats Unis.

[collapse]

2. En vous appuyant précisément sur le texte, expliquez ce que les personnages attendent de ce nouveau pays. (2 points)

Réponse

Les personnages attendent de l’Amérique une nouvelle vie (« la vie commence »), une vie meilleure et plus heureuse  (« espérant que tout là-bas soit différent … Tout. Plus grand. Plus doux »). Ils rêvent de cette nouvelle vie (dans des rêves étranges », « rêvant ») dans ce pays accueillant (« où les crasseux comme nous étaient les bienvenus »).

[collapse]

3. a) Par quels sentiments successifs passent les personnages aux différentes étapes du voyage ? Illustrez votre réponse par des éléments précis du texte. (3 points)

Réponse

éléments à développer, avec des extraits du texte  :

  • Au départ du bateau  :  crainte, tristesse
  • Pendant le voyage : espoirs, rêve
  • A l’arrivée : bonheur, joie

[collapse]

b) Pourquoi le « sentiment » évoqué à la ligne 29 est-il qualifié d' »étrange » ? (1,5 point)

Réponse

Les émigrés arrivent sur une terre inconnue, où ils sont « étrangers » ; ils devraient se sentir mal à l’aise, mais au contraire, ils se sentent « à leur place »; c’est ce sentiment qui est qualifié d' »étrange ».

[collapse]

4. « Le paquebot se dirigeait lentement vers la petite île d’Ellis Island. La joie de ce jour, don Salvatore, je ne l’oublierai jamais. Nous dansions et criions. » (lignes 18 à 20) : identifiez les deux temps utilisés et justifiez l’emploi de chacun. (2 points)

Réponse

  • « se dirigeait », » dansions et criions » sont utilisés à l’imparfait descriptif.
  • « oublierai » est employé au futur :  il s’agit d’une action postérieure à la narration.

[collapse]

5. « Miséreux d’Europe au regard affamé. Familles entières ou gamins esseulés. » (ligne 4) :
a) Quelle remarque grammaticale pouvez-vous faire sur la construction de ces deux phrases ? (1 point)

Réponse

Il s’agit de deux phrases nominales.

[collapse]

b) Quel effet produisent-elles sur le lecteur ? (1 point)

Réponse

Ces deux phrases sont percutantes; elles décrivent la misère dans laquelle se trouvent les personnages et marquent le lecteur.

[collapse]

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail