Corrigé Sujet zéro brevet 2017 svt

Partie II.2. – Épreuve de Sciences de la Vie et de La Terre (30 min – 25 points)

Le comportement de l’automobiliste lors du freinage

Après avoir compris les distances d’arrêt et de sécurité d’un véhicule, on s’intéresse maintenant au comportement de l’automobiliste lors du freinage, en comparant celui-ci sans ou avec consommation d’alcool.

1) La durée de réaction du conducteur, entre le moment où il voit l’obstacle et le moment où il freine, correspond au temps de prise de décision et de transmission des informations motrices jusqu’aux muscles des membres inférieurs qui appuient sur la pédale de frein.

Question : à l’aide de ces informations, compléter le schéma fonctionnel ci-dessous de la commande volontaire du freinage chez un automobiliste.

 

question 1 brevet svt 2017

Corrigé de la question

reponse question 1 brevet svt 2017

2) Lors d’une expérimentation, on mesure la distance de réaction et la distance de freinage d’une voiture lancée à 50 km/h, conduite par un individu à jeun ou par un individu alcoolisé. Les résultats de ces mesures sont donnés dans le tableau suivant :

tableau svt brevet

Question : déduire de ces résultats l’effet de l’alcool sur le freinage.

Corrigé de la question

On observe que la distance de freinage DF est toujours de 16m, donc on en déduit que l’alcool n’a pas d’effet sur DF .

On observe que la distance de réaction DR est de 14m lorsque le conducteur est à jeun et qu’elle passe à 26m lorsque le conducteur à une alcoolémie de 0,8g/L. Donc on en déduit que la prise d’alcool augmente DR .

Cela signifie que l’alcool augmente la distance parcourue lors d’un freinage.

3) Pour identifier le mode d’action de l’alcool sur l’organisme du conducteur, on étudie son effet sur des neurones du circuit de la motricité volontaire chez un animal modèle, dont la sensibilité à l’alcool est identique à celle de l’espèce humaine, selon le protocole schématisé dans le document 2a. Les enregistrements ont été obtenus dans des situations d’alcoolisation différentes (document 2b).

Capture d’écran 2017-01-16 à 17.36.13

Capture d’écran 2017-01-16 à 17.28.33

Questions : à l’aide de l’exploitation des documents 2a et 2b :

  • préciser sur le document 2a le sens de circulation de l’information nerveuse ;

  • expliquer l’effet de l’alcool sur le comportement d’un conducteur lors du freinage

Corrigé de la question

sens circulation information

On remarque dans le document 2b que le message nerveux met 2ms de plus à arriver au deuxième neurone lorsque l’animal est alcoolisé, donc on en déduit que le message nerveux est ralenti en présence d’alcool. La sensibilité de cet animal à l’alcool est identique à celle de l’espèce humaine, donc on en déduit que l’alcool ralenti également la transmission du message nerveux chez l’Homme.

Cela signifie que l’alcool augmente la durée de réaction du conducteur lors d’un freinage.

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail