nouveau diplôme national du brevet

Selon le ministère de l’Education nationale, le diplôme national du brevet répond à un double objectif : « Il atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège ». Toutefois, il « Ne conditionne pas l’accès à une classe supérieure ».

Le brevet reste donc un rendez-vous important de la classe de 3è. Et c’est un premier examen qui permet de s’entraîner, avant de passer le BAC ou autres quelques années après.

Sommaire du dossier Comment Réussir sa 3è ?

Organisation des enseignements en 3e

Le stage de 3e

L’orientation en 3e

Le Diplôme national du brevet

Pourquoi le brevet est-il important ?

Le dipôme national du brevet représente une étape importante dans la scolarité d’un élève dans le sens où il s’agit du premier examen officiel auquel il est confronté. La mise en situation est donc cruciale dans cette épreuve.

Et il suffit de parcourir les différents forums des élèves de 3e sur le net pour être persuadé du « Bon » effet Brevet qui peut s’apparenter à une mise en bouche avant le sacro-saint examen du baccalauréat trois ans plus tard.

Sincèrement, j’ai stressé, explique Jérome S., actuellement en classe de seconde. Il faut dire que je n’ai pas spécialement révisé en temps et en heure les épreuves puisque tous mes amis me disaient que le Brevet était donné. Pourtant, il faut bosser un minimum pour l’avoir. Si on est concentré en cours, on gagne vraiment du temps. Dans le cas contraire, il faudra parier sur la chance et augmenter la dose de travail à faire chez soi pour parvenir à un résultat intéressant. 

Le nouveau diplôme national du brevet 2017

Jusqu’en 2016, le diplôme national du brevet reposait sur des épreuves terminales et sur un contrôle continu représentant un total de 200 points :

On additionnait les notes obtenues en contrôle continu tout au long de l’année en classe de 3e dans l’ensemble des disciplines à l’exception de l’histoire- géographie : français, mathématiques, LV1, LV2, SVT, physique-chimie, arts plastiques, musique, technologie, EPS,

précise le ministère de l’Education nationale.

Mais dès 2017, ce sont 400 points qui sont consacrés à l’évaluation du socle commun (huit composantes) lors du conseil de classe du troisième trimestre. L’examen final qui représentait 160 points (le français, 40 points ; les mathématiques, 40 points ; l’histoire-géographie-enseignement moral et civique, 40 points ; l’histoire des arts, 40 points) s’organise désormais, à partir de la prochaine session 2017 en 300 points répartis en : 100 points pour le français, l’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique, 100 points pour les mathématiques, les SVT, la physique-chimie et la technologie enfin 100 points pour l’épreuve orale, une nouvelle épreuve.

La validation du brevet, acquise aujourd’hui dès lors où un élève atteste de 180 points sur 360, sera portée en 2017 à 350 points sur 700.

 

Les heureux élus se verront alors remettre leur diplôme lors d’une cérémonie républicaine officielle organisée à chaque rentrée dans leur collège. Pour l’Education nationale, il s’agit là d’un « Moment symbolique » qui « Marque l’entrée dans une autre scolarité » :

Cette cérémonie rassemblera la communauté éducative et les élus autour des élèves qui achèvent leur parcours scolaire commun. Elle permettra de dire le rôle essentiel de l’école dans la République et de féliciter les élèves qui ont obtenu leur premier diplôme. Elle donnera à voir aux élèves qui les suivent au collège des modèles de réussite .

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailhttps://www.reviser-brevet.fr/wp-content/uploads/2016/05/doctorat.jpghttps://www.reviser-brevet.fr/wp-content/uploads/2016/05/doctorat-150x150.jpgVéroniqueConseils pour la 3e
Selon le ministère de l’Education nationale, le diplôme national du brevet répond à un double objectif : « Il atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège ». Toutefois, il « Ne conditionne pas l'accès à une classe supérieure ».Le brevet reste donc un rendez-vous important de la classe de 3è. Et...